Sapore di mare

Cela fait bientôt deux ans que j’ai quitté le monde de la restauration et je l’avoue, j’en suis très heureux. Si je suis gravement passionné par la cuisine, j’ai bien souvent détesté le métier de cuisinier de restaurant. Les horaires qui t’obligent à choisir entre ta vie privée et ta vie professionnelle, les clients qui ont moins de goût que leur propre animal free celeb sex domestique, sans parler du boss qui pour compenser son manque de talent de gestionnaire t’oblige à te taper le service tout seul, alors au final tu t’es fait éclater, mais lui aura économisé un salaire. Seul petit détail gênant : tu as servi de la merde toute la soirée. Voilà ça, c’est ce que j’ai le plus détesté, ils ont failli tuer ma passion.

Par contre, j’ai eu la chance au tout début de ma carrière de travailler pour un vrai patron de restaurant. Richard pour ne pas le nommer m’a vu arriver un jour dans son resto avec un CV quasi vierge en cuisine et un semblant de portfolio culinaire. Après une semaine d’essai, il m’a engagé et j’ai passé une année au Il Divino.

En plus de réaliser mon rêve de devenir cuisinier pro, de créer mes premiers menus, j’ai également pu partager des moments incroyables avec une équipe aussi hétéroclite que sympathique : le vioux, la truffe, Seb, K, Richard, etc. Cette histoire a duré 1 an… J’y reviendrai à l’occasion à travers des recettes inspirées du menu de ce resto qui reste le dernier dans lequel j’ai vraiment adoré le métier de cuisinier.

Cette recette à l’époque se préparait avec des noix de St Jacques, mais pour aujourd’hui ce sera du saumon, car si vous pensez que le Québec est l’endroit rêvé pour consommer poissons et fruits de mer : vous vous trompez.

Ingrédients

15 grosses crevettes
300 g de saumon ou de noix de St Jacques
1 cuillère à soupe de persillade
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
50 ml de vin blanc
30 g de beurre

Découper le saumon en gros cubes
Chauffer l’huile d’olive
Mettre les crevettes et le saumon à cuire pendant 3-4 minutes
Découper le beurre en cubes et le déposer dans la poêle
Verser le vin blanc et la persillade
Amener à ébullition tout en mélangeant