Avocat à la fleur de sel de Camargue

Je me suis décidé à écrire un article sur l’avocat, car la dernière fois que j’en mangeais pendant un lunch au travail un collègue m’a demandé «mais qu’est ce que tu manges ? » Aussi surprenant soit il y encore des gens qui ne connaissent pas ce délicieux fruit qu’est l’avocat.

Pour ceux qui ont quelques lacunes, voilà pour réviser avant l’examen le lien sur Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Avocat_(fruit). Maintenant que les présentations sont faites je vais vous proposer ma façon de me régaler, attention c’est rapide.

Lire + + +

Tournée de tartines entre amis

DSC_0030

Voici une petite idée pour celles et ceux qui recherchent une idée originale pour remplacer la sempiternelle fondue savoyarde, bourguignonne ou raclette. C’est toujours plaisant de pouvoir mettre sur la table les aliments et chacun crée sa propre recette. L’avantage de la tartine party c’est que vous n’avez pas besoin de courir emprunter la raclette à mamie, car vous n’avez besoin que du grill de votre four et de quelques contenants pour repartir les aliments.

Vous vous en doutez c’est plus que simple, il suffit que chacun se munisse d’une tranche de pain pour la garnir tel un pizzaïolo de génie. Remplir une plaque de cuisson avec les tartines de chacun et cuire 3 minutes sous le grill. Pour la petite histoire, c’est la main de mon petit bébé de 1 an qui a essayé de me chiper ma tartine pendant la prise de la photo : après la photo c’est lui qui l’a mangé.

Lire + + +

Cordon bleu au parmesan

Le cordon bleu me rappelle deux souvenirs : la cantine de l’école où les jours d’escalope cordon bleu de chez Findus était jour de fête et le resto italien Il Divino où on servait une recette le « Bocconcini di pollo », une escalope de poulet farcie de mozzarella et enroulée d’une sublime écharpe de jambon de Parme. La recette que je vous propose aujourd’hui s’inspire plus de la recette Findus qui était finalement assez dégueulasse, mais vous le savez les années qui passent rendent meilleures bien des choses qui à l’époque ne l’étaient pas. Par contre, la touche italienne sera le parmesan que j’utilise pour accompagner le jambon et l’escalope.

Lire + + +

La cantina, las fajitas

L’inconvénient de vivre avec un cuisinier passionné tel que moi, c’est qu’à certain moment la passion conduit à quelques débordements émotionnels lorsqu’un plat n’est pas à son goût ou si par exemple on le dérange pendant une méditation culinaire… Par contre, un des gros avantages c’est que de temps en temps, tu peux commander ce que tu veux et dans un délai jugé raisonnable par le gourou de la cuisine, tu seras servi comme au resto.

Lire + + +