Sapore di mare

Cela fait bientôt deux ans que j’ai quitté le monde de la restauration et je l’avoue, j’en suis très heureux. Si je suis gravement passionné par la cuisine, j’ai bien souvent détesté le métier de cuisinier de restaurant. Les horaires qui t’obligent à choisir entre ta vie privée et ta vie professionnelle, les clients qui ont moins de goût que leur propre animal domestique, sans parler du boss qui pour compenser son manque de talent de gestionnaire t’oblige à te taper le service tout seul, alors au final tu t’es fait éclater, mais lui aura économisé un salaire. Seul petit détail gênant : tu as servi de la merde toute la soirée. Voilà ça, c’est ce que j’ai le plus détesté, ils ont failli tuer ma passion.

Lire + + +